Anne Hidalgo fait le pari de la consultation citoyenne

Depuis le début de l’année, la maire de Paris a décidé d’associer les habitants de la future métropole à son élaboration. Après les réunions d’information, nouvelle étape dans la consultation : l’opération « Madame la maire, j’ai une idée », qui permet aux Parisiens d’émettre leurs propositions sur le site dédié.

Et si on demandait aux habitants du Grand Paris de donner leur avis sur l’élaboration de la future métropole ? C’est la démarche initiée par la mairie de Paris le 11 mai dernier, avec le lancement d’une « grande consultation citoyenne », qui permet aux habitants de l’agglomération parisienne d’émettre des propositions. « Cela démontre une volonté d’associer étroitement les Parisiens à la préparation de cet événement politique majeur », soutient Pierre Mansat, éminence grise d’Anne Hidalgo sur ce sujet. Jusqu’ici, des réunions d’information avaient été organisées dans chaque arrondissement depuis le début de l’année. « Ces réunions publiques ont démontré qu’il y a une vraie appétence pour cette question du Grand Paris », s’enthousiasme le conseiller.

Désormais, les habitants sont donc invités à poster leurs sug- gestions sur le site idee.paris.fr. « Créer un wagon spécial dans les transports pour les poussettes et les vélos », « uniformiser les taux fiscaux sur le foncier », « réserver des quartiers aux piétons et aux cycliste ». Les internautes peuvent laisser libre cours à leur imagination, autour de cinq thèmes prédéfinis : logement et aménagement, rayonnement, lutte contre les inégalités, transition écologique et mobilités, culture et identité. Chaque proposition fait ensuite l’objet d’un débat en ligne…

Retrouvez la suite de l’article dans le dernier numéro du Magazine Grand Paris, disponible en kiosque ou par abonnement.

image_pdf