UNE NOUVELLE SKYLINE DE PART ET D’AUTRE DU PÉRIPH’

Un million de mètres carrés doivent être construits à cheval entre Paris et le Val-de-Marne. Au programme de ce projet de renouvellement urbain : des logements, des bureaux, une passerelle jardinée et six immeubles de grande hauteur qui dessineront d’ici à 2030 un nouveau quartier de tours au sud-est de la capitale. Celui-ci comptera 9 000 habitants, 15 000 salariés et accueillera un collège commun aux deux villes. Une première dans l’histoire du Grand Paris.
Louis Delafon

C ’est l’histoire d’un projet reliant deux villes, dont l’enjeu consiste à effacer la frontière absurde du périphérique. D’un côté, Paris, où s’étale l’une des dernières friches constructibles le long des voies ferrées de la gare de Lyon, dans le 12e arrondissement. De l’autre, Charenton-le-Pont, commune du Val-de-Marne qui semble tourner le dos à sa grande voisine. Le tout coincé entre la Seine, le boulevard périphérique, l’auto-route A4 et le bois de Vincennes. La zone concernée s’étend sur plus de 90 hectares à cheval sur les deux communes. Environ 9.000 nouveaux habitants et 15 000 salariés sont attendus d’ici à 2030. Commerces, équipements, bureaux… Ce sont au total près d’un million de mètres carrés de plan-chers qui doivent être bâtis. La moitié sera dédiée au tertiaire, dans une volonté de rééquilibrage de l’offre, aujourd’hui trop concentrée dans l’ouest parisien. En termes de liaisons, la passerelle Nicolaï permettra aux habitants du quartier de relier Bercy. L’accès au tramway T3 sera facilité sur le boulevard Poniatowski. Une petite révolution pour les habitants de la vallée de Fécamp, qui vivent aujourd’hui dans une sorte d’impasse. Un autre lien sera créé de part et d’autre du boulevard périphérique avec le prolongement de la rue Baron-Le-Roy, qui se termine actuellement en cul-de-sac. C’est là l’un des grands objets du projet : le prolongement prendra la forme d’une artère commerçante où se déploieront les boutiques et l’hypermarché Carrefour de Bercy 2…

 

Droit photo: © SOM (Perspective aérienne du futur quartier, Charenton-le-Pont au premier plan, les six tours parisiennes séparées par l’autoroute urbaine au second plan )
Retrouvez la suite de l’article dans le dernier numéro du Magazine Grand Paris, disponible en kiosque ou par abonnement

image_pdf