LA CITÉ MUSICALE DE L’ÎLE SEGUIN

La construction de la Cité musicale départementale est l’un des projets phares de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine. Cet ensemble est un projet unique en France et en Europe. Un type d’équipement similaire existe dans d’autres grandes villes européennes comme à Londres, à Rome ou encore à Hambourg. Au-delà des Hauts-de-Seine, il a vocation à rayonner nationalement et internationalement. « La Cité musicale départementale sera la porte d’entrée de la Vallée de la culture des Hauts-de-Seine » déclare Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général.

Conçue par Shigeru Ban

la Cité musicale a été pensée dans le respect du site de l’Île Seguin. Ses courbes épouseront la forme de la pointe aval de l’île. La Cité musicale départementale joue sur les réflexions de l’eau : l’Auditorium est posé sur la Seine et sa coque en bois semble flotter sur le fleuve. Une grande voile ornée de plus de 1 000 m² de panneaux solaires photovoltaïques, en rotation autour de l’auditorium, suivra la course du soleil.

Partenariat Public-Privé

Le Département des Hauts-de-Seine confie une mission globale incluant la conception/construction et la gestion de la Cité musicale à un partenaire privé, pour une durée déterminée à l’avance (30 ans dans ce cas – 3 ans de construction et 27 ans d’exploitation). Le Département conservera ses prérogatives régaliennes pour définir sa politique culturelle. Il participe également à l’investissement initial avec le partenaire privé.

 

De gauche à droite: Nonce Paolini (Pdt du groupe TF1), Pierre Christophe Baguet (Maire de Boulogne Billancourt) , Patrick Devedjian (Pdt du Conseil Général des Hauts-de-Seine) et  Jean de Gastines (Architecte associé à Shigeru Ban)

Crédit photo : Arnaud Delon pour le Magazine Grand Paris Développement

 

image_pdf