Il est prêt à quitter la présidence de l’Assemblée nationale pour celle de la future métropole du Grand Paris. Claude Bartolone (PS) a laissé entendre, dimanche 2 février, sur France 5, qu’il serait candidat en 2016 à la tête de l’institution francilienne créée par la loi votée par les députés en décembre 2013. « Croyez-moi, je vais m’intéresser au Grand Paris, quel que soit le poste », a-t-il déclaré lors de l’émission « C Politique ».

Sur sa route vers la candidature, il doit franchir une étape. Le député de Seine-Saint-Denis a indiqué qu’il avait « proposé » au maire sortant du Pré-Saint-Gervais, Gérard Cosme (PS), sa « candidature » sur la liste aux municipales de mars. Une fois réélu conseiller municipal dans la ville dont il fut maire de 1995 à 1998, M. Bartolone pourra siéger au conseil métropolitain, instance délibérante de la future métropole. D’ici deux, ans, ce sont les conseillers de cette assemblée qui éliront l’un d’entre eux à la présidence.

image_pdf