Cibex, mandataire de l’équipe, accompagné de plusieurs architectes, développe un projet innovant et mixte qui met l’accent sur les activités artisanales, culturelles et de loisirs. Ce projet à fort ancrage local associe de nombreux acteurs de la ville des Lilas et du territoire. Une résidence étudiante, des lieux de production artistique, des logements en accession et un musée de la Résistance seront développés sur 27 195 m².

Ce projet vient ouvrir le fort, aujourd’hui fermé au public et renouveler ses usages en préservant sa dimension patrimoniale et mémorielle. L’objectif bas carbone et le développement de la végétalisation en sont des points forts.

Composé d’environ 6,75 ha dont 3,3 ha de terrains aménageables, le Fort des Lilas dit « Fort de Romainville » se prête idéalement à un projet d’écoquartier. Marqué par la présence de la tour hertzienne TDF haute de 140 m, ce lieu est emblématique de l’identité visuelle de l’est parisien. Implanté sur une butte, cet écrin de verdure densément boisé à haut potentiel touristique offre une vue imprenable sur la capitale, et permettra de penser une réhabilitation patrimoniale ambitieuse.

Le futur aménagement prévoit la reconversion des casemates et des bâtiments du fort et l’installation de Solar Hôtel, hôtel écologique qui proposera des formations dans ce secteur.

L’écoquartier bénéficiera également d’une installation agricole proposée par l’artiste Jean-Paul Ganem. « Grands Lilas » préconisera dans les constructions l’utilisation de matériaux de réemploi issus d’événements artistiques (cordes, bâches, bois) qui seront utilisés pour tous les espaces extérieurs.

Le site est parfaitement relié aux infrastructures routières et autoroutières de la région, ainsi qu’au centre de Paris par la ligne 11 du métro. La desserte en transports en commun du Fort de Romainville sera améliorée à terme avec le prolongement de la ligne 11 du métro qui reliera le Fort à la ligne 15 du Grand Paris Express, et la mise en place du futur métro-câble dont une station est prévue au nord-est du Fort.

– 6,75 ha surface de terrain
– 27 195 m² surface de plancher
– 120 logements familiaux
– 156 lits en résidence étudiante
– 14 logements d’artistes
– 3 160 m² d’espaces culturels et événementiels
– 700 place de concerts
– 3 880 m² FabLab artistique et centre de formation
– 13 800 m² d’agriculture urbaine


– MANDATAIRE : Cibex : lane@shahinda-lane.com
– ARCHITECTES : Shahinda Lane; Gare du Nord Architecture; Studio Muoto; Mootz & Pele Architectes; Association Peeping Tom; Jean-Paul Ganem
– PROMOTEURS : Cibex; Vilogia; Mains d’œuvres

image_pdf