Jean-Luc Laurent (MRC) ne veut pas voir sa ville avalée par le Grand . Reçu lundi au cabinet du Premier ministre, le député maire du Kremlin-Bicêtre a redit l’importance de revoir les compétences des futurs « territoires », qui remplaceront en 2016 les intercommunalités. « Les territoires prévus par la loi doivent disposer de la personnalité juridique et de l’autonomie financière et fiscale », assure l’élu dans un communiqué, précisant qu’ils « ne peuvent pas être simplement les exécutants de la Métropole ».

L’édile se prononce également pour le maintien des départements, et explique que « la métropole francilienne s’appauvrirait beaucoup en rayant d’un trait de plume 50 années de Val-de-Marne ».

image_pdf