situé sur l’ancienne île Louviers. L’exposition se veut une exploration du fleuve, de ses îles d’hier et d’aujourd’hui. Par la recherche historique et l’expérimentation contemporaine, la manifestation prend la forme d’un périple, de l’aérodrome de l’île aux Cygnes aux usines de l’île
Seguin, du couvent de l’île Saint-étienne au Physiopolis de l’île de Platais, des impressionnistes de l’île de la Jatte aux projets futurs pour l’île Saint-Denis… Ce récit singulier et uchronique souhaite mettre en lumière l’expérience singulière de l’insularité et l’homogénéité d’un paysage.

Si les îles sont intrinsèquement et spatialement autonomes, elles sont aussi poreuses, migratoires et propices par nature à l’hybridation culturelle. La collecte d’histoires multiples sportives, artistiques, ouvrières, permanentes ou éphémères construit au fil du récit une condition spatiale unique et renouvelée de l’axe Seine reliant l’intégralité de la métropole parisienne jusqu’au Havre.

Visite du mardi au samedi de 10h30 à 18h30  et le dimanche de 11h à 19h.

Vernissage public de l’exposition le vendredi 3 juin à 19h.

image_pdf