COUV.indd

 Quelle est votre vision du Grand Paris ?

C’est l’avenir de l’Ile-de-France, un projet qui conjugue beaucoup d’ambitions en matière d’emploi, de croissance, de qualité de vie et de développement des territoires. Grâce à un réseau de transport desservant tous les grands pôles de petite et grande couronne, on va offrir aux communes la perspective de créer du logement et de l’emploi près de chez elles, d’améliorer la vie des habitants et de désenclaver des territoires délaissés. C’est un projet gagnant sur tous les plans. Et pourtant j’ai été bien seule à le défendre lors des élections régionales de 2010.

En tant que député des Yvelines, êtes-vous favorable à un métro léger pour Saclay ?

Je n’ai aucun problème avec ce choix d’un métro léger. Ce dont je ne voulais pas, c’est d’un tramway. Pour relier Versailles à Orly et desservir le plateau de Saclay, nous n’aurions absolument pas été à la bonne vitesse. Le sujet pour Saclay, c’est la liaison avec Paris et avec les aéroports. Pour un site qui a vocation à porter la fine fleur de l’innovation française, il nous faut une liaison rapide de moins d’une demi-heure avec la capitale et Orly.  

Retrouvez la suite de l’entretien dans le dernier numéro du Magazine Grand Paris, disponible en kiosque ou par abonnement.

image_pdf