L’économie francilienne connaît un important dynamisme en ce début d‘année, et ce quel que soit le secteur d’activité. Selon la Direction générale des finances publiques d’Île-de-France, tous les grands secteurs économiques sont dans une logique de croissance. Ainsi, le chiffre d’affaires déclaré global du secteur du BTP a augmenté de 7 % et celui du commerce et des services de 5 %. Cette tendance positive qui s’est enclenchée depuis quelques mois s’est poursuivie fin 2017. L’année 2017 a également été marquée  par un recul de 7 % du nombre de faillites et par une augmentation de 15 % des droits de mutations immobiliers en Île-de-France. Au deuxième trimestre, l’emploi salarié marchand a continué sa progression (+ 0,3 %). Le taux de chômage francilien a diminué de 0,2 point par rapport au premier trimestre et s’est établi à 8,1 % de la population active. De janvier à juillet 2017, les créations d’entre-prises ont été plus nombreuses qu’un an auparavant. Depuis le début de l’année, deux secteurs se sont distingués par le nombre de créations d’entreprises en Île-de-France : d’une part le secteur regroupant les activités spéciali-sées, scientifiques et techniques et activités de services administratifs et de soutien, d’autre part celui du commerce, du transport, de l’hébergement et de la restauration.

 

Crédit photo : © istockphoto – franckreporter

image_pdf