Métropole du Grand Paris : Hidalgo pour l’autonomie fiscale des territoires

La maire de Paris Anne Hidalgo (PS) s’est dite favorable lundi à une autonomie fiscale des territoires de la future métropole du Grand Paris, à laquelle le gouvernement s’est pourtant déclaré hostile.

« Je suis d’accord pour qu’on reprenne l’article 12 [de la loi Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, ou Mapam], et permettre à ces territoires d’exister. Ensuite moi, je suis très décentralisatrice. Pour qu’un territoire existe, il faut qu’il ait une capacité, une autonomie fiscale », a déclaré Mme Hidalgo au cours d’un déjeuner avec la presse.

« Un territoire sans autonomie fiscale, ça n’est pas un territoire dans la décentralisation telle que je l’envisage », a insisté la maire.

Le gouvernement a accepté à la suite d’une mobilisation des élus du syndicat Paris Métropole de revoir l’article 12 de la loi, et de conférer aux « territoires » qui formeront l’échelon intermédiaire entre les communes et la Métropole un statut juridique spécifique.

 

Lire la suite de l’article sur le site Boursorama.com

image_pdf