Enquête sur le projet  » villa Médicis  » du Grand Paris

Enquête sur le projet de résidence artistique d’envergure à Clichy-Montfermeil (93) dans la tour Utrillo, baptisé « villa Médicis » du Grand Paris. Olivier Meneux, spécialement nommé par la ministre de la Culture, s’explique dans nos colonnes.

On connaissait l’ambitieux projet sous le nom de « tour Utrillo ». Il consiste à créer une nouvelle villa Médicis en Seine-Saint-Denis, à la lisière de Clichy-sous-Bois et Montfermeil, deux villes jusqu’alors tristement célèbres pour les émeutes de 2005. Lancé par Frédéric Mitterrand il y a quatre ans, il avait été, sinon enterré, du moins mis en veille par celle qui lui a succédé au ministère de la Culture, Aurélie Filippetti. Mais alors que Fleur Pellerin a repris le fauteuil rue de Valois, le voilà à nouveau d’actualité. Preuve tangible que les choses bougent bien : la nomination en février dernier d’un directeur à la tête de ce projet de résidence artistique.

Ancien patron de Ciclic, agence régionale du Centre pour le livre, l’image et la culture numérique, après un passage au conseil général de Seine-Saint-Denis comme directeur adjoint de la culture, du patrimoine, du sport et des loisirs, Olivier Meneux devrait présenter au plus tard à la rentrée prochaine un premier avant-projet. « Il correspond à une réflexion profonde de la ministre en faveur de la jeunesse, de l’émergence artistique, des nouveaux territoires de l’art. Elle considère que les institutions culturelles de premier plan n’ont pas vocation à ne s’implanter que dans les centres-villes. Il faudrait même abolir le terme …

Retrouvez la suite de l’article dans le dernier numéro du Magazine Grand Paris, disponible en kiosque ou par abonnement.

Montfermeuil tour Utrillo illustration

image_pdf