Anne Hidalgo Maire (PS) de Paris

anne-hidalgo-maire-de-paris-2020-ps

La ville doit s’adapter aux besoins de ses habitants et elle doit pouvoir le faire vite.

 

Le Grand Paris a été particulièrement touché par le Covid-19. La métropole était-elle suffisamment bien préparée à la pandémie ? Quels sont ses faiblesses et ses atouts ?

ANNE HIDALGO : Je veux d’abord rendre hommage à tous les personnels de santé, publics comme privés, pour leur engagement. Nous ne leur témoignerons jamais assez notre gratitude. Je veux saluer tous ceux qui ont permis à notre ville de continuer à vivre et souligner le respect des consignes sanitaires par les habitants de la métropole pendant le confinement.

La métropole, pourtant au cœur de la région la plus touchée par la pandémie, disposait d’atouts pour y répondre. L’offre hospitalière, sans équivalent en France, a ainsi permis de doubler la capacité des lits de réanimation en quelques semaines. Nos administrations locales, habituées à gérer la complexité, ont su dans l’urgence adapter leurs pratiques pour mieux prendre soin des personnes âgées, mettre en place des tests, nettoyer nos rues avec un personnel restreint… Je remarque aussi que nos opérateurs de réseaux, pour les télécoms, l’énergie, l’approvisionnement en eau ou l’assainissement ont parfaitement assuré la continuité du service public. Cela a rappelé la force de nos services publics et la formidable capacité d’adaptation de nos entrepreneurs. 

Mais la crise sanitaire a aussi confirmé certaines faiblesses de la métropole. Les fractures territoriales ont accentué les inégalités sociales face à cette pandémie, avec une offre de soins inégale, des logements trop petits pour les familles nombreuses et une distance domicile-travail particulièrement importante pour les personnes les plus sollicités pendant la crise : personnels de santé, de l’aide à domicile, de la logistique urbaine, de sécurité, de la propreté, personnels des commerces restés ouverts… Cette situation doit nous inciter à changer et créer une Métropole du Grand Paris capable de porter une politique plus juste par le partage des richesses et un aménagement plus équilibré. 

Nous devons travailler sur la continuité des itinéraires cyclistes et piétons entre communes et entre quartiers à l’échelle de la métropole.

Comment transformer cette crise sanitaire en une opportunité pour la métropole de demain ?

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

Entretiens par : Bertrand Gréco et Gaspard Dhellemmes

 

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


À propos

Grand Paris Développement est le premier titre de presse magazine entièrement consacré au Grand Paris.

Le magazine Grand Paris Développement vous apporte une information objective sur les chantiers du Grand Paris et sur son impact pour les Franciliens.

 


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS



Actuellement en kiosque


Partager: