image_pdf

Diplômé de l’École d’architecture de Paris-Belleville et de l’École centrale de Paris, Jacques Ferrier crée son agence à Paris en 1993 et travaille en France et à l’international. Ses réalisations comprennent des bâtiments prestigieux tant publics (rénovation du Collège de France, Lycée Français International de Pékin, siège de la Région Île-de-France, Pavillon France pour l’Exposition universelle de Shanghai 2010…) que privés (Airbus Delivery Center, DCNS, Air France, sièges sociaux de Hachette Livre, des Champagnes Piper & Charles Heidsieck et de 3M France).
Ses projets s’inscrivent dans une même philosophie d’agence : créer une architecture et une ville pour une société créative et durable.
Jacques Ferrier et Pauline Marchetti ont créé en 2010, avec le philosophe Philippe Simay, Sensual City Studio, un laboratoire de recherche pour une approche prospective, humaniste et sensible de la ville et de l’architecture.

LA VILLE SENSUELLE
La métropole parisienne, de part sa richesse et sa complexité, est pour nous l’occasion d’explorer une démarche conceptuelle sur la place de l’homme dans la ville de demain. Les mutations des manières d’habiter, de travailler, de se déplacer, de consommer sont les points de départ de notre approche. Elles nous invitent à remplacer l’urbanisme de géométrie qui a longtemps prévalu par un urbanisme d’atmosphères, de matérialités, de contexte, mêlant architecture et paysage pour créer ce que j’appelle la ville sensuelle.

La Ville Sensuelle est un projet qui répond à la question urgente de ce que doit être l’urbanisme aujourd’hui. La culture urbaine dans laquelle l’homme s’est installé au 20e siècle prend en effet une ampleur nouvelle. Plus de la moitié de la population mondiale vit actuellement dans des villes, proportion qui n’a de cesse de croître et qui entraîne des problèmes de fonctionnement à une échelle jamais vue jusqu’alors, et met en péril non seulement les ressources de notre planète mais aussi la vie collective dans la cité.

Au 21e siècle, des centaines de millions d’habitants vont vivre dans le seul univers urbain. En Europe, il s’agit de dépasser le modèle de la ville historique, et porter un œil neuf sur la périphérie comme véritable paysage urbain contemporain. Les villes en France n’échappent pas à cette remise en cause.
Depuis plusieurs années, nous nous inscrivons dans cette démarche. Chaque nouveau projet est donc une opportunité pour innover et être exemplaire.

RÉINVENTER PARIS
Le projet Ternes, lauréat du concours Réinventer Paris, transforme le site stratégique du boulevard périphérique. Nous y créons un paysage partagé fait d’ouvertures et de continuités en tissant un réseau de jardins qui connectent Paris et Neuilly, du bois de Boulogne jusqu’à la porte de Champerret. La Porte des Ternes est un projet à la fois in-édit et contextuel, qui renoue avec l’échelle parisienne. Généreux, il se construit autour de l’expérience de l’habitant. Le périphérique devient ici une place-paysage du Grand Paris, espace public prototype d’un nouveau paysage métropolitain parisien.

SAINT-LAZARE ET LES GARES DU GRAND PARIS
Nous créons, au cœur de Paris, une architecture de sensations. Dans ce quartier hyper-central de haute densité, Saint-Lazare offre à la ville un passage à ciel ouvert qui permet de créer une promenade urbaine à l’écart de la circulation entre la rue d’Amsterdam, la place de Budapest et la rue de Londres. Là où il y avait de la congestion il va y avoir une ouverture, une respiration bienvenue dans l’immédiat voisinage d’une des gares les plus fréquentée d’Europe.

Notre mission de conseil en architecture et en design concernant la mise en place du Grand Paris Express nous conduit à faire des gares, de véritables lieux de vie. Elles seront des clefs fondamentales des nouveaux pro-jets de ville, des catalyseurs d’urbanité, des centres autours desquels logements, commerces et bureaux vont se développer. Notre défense de la ville sensuelle rend tangible une approche où la technique n’est pas une fin en soi mais s’efface au profit d’une expérience sensorielle complète. C’est une ville qui n’est pas seulement per-formante du point de vue du développe-ment durable, mais qui est aussi un lieu où le plaisir de vivre ensemble renoue avec l’histoire de la cité comme cadre fondateur de la civilisation.

Droits illustration : © droits réservés
Retrouvez prochainement en kiosque le supplément spécial MIPIM 2019