image_pdf

(AFP) – L’Etat souhaiterait que la Ville assume la moitié des 45 M€ nécessaires pour boucler les travaux de la Philharmonie, initialement financés “à parité” par l’Etat et la Ville. Mais “la Ville ne paiera pas”, a déclaré M. Julliard, alors que doit se tenir lundi un conseil d’administration crucial pour la Philharmonie. Ce refus “a été entériné” mardi, au cours d’une réunion entre le Premier ministre, Manuel Valls, et la maire de Paris, Anne Hidalgo, a assuré M. Julliard.

Le coût total du projet devrait s’élever à “380 M€”, au lieu des “337 M€” sur lesquels la Ville s’est engagée, selon M. Julliard. Le premier prix global affiché était d’environ 200 M€. La Ville souhaite par ailleurs limiter sa contribution au budget de fonctionnement de la Philharmonie. Elle se limitera pour 2014 à 2,5 M€, selon M. Julliard. L’Etat devrait de son côté mettre sur la table 4,5 M€, selon une source proche de la mairie. Pour 2015, la Ville – qui aurait été entendue par Matignon – ne souhaite pas davantage payer la moitié des 18 M€ de subvention prévus. “Hier (mardi), il a été décidé (entre Mme Hidalgo et M. Valls) qu’une mission Ville-Etat allait s’atteler à travailler à un nouveau modèle de fonctionnement moins coûteux pour les tutelles”, a-t-il annoncé.