Après des décennies d’inertie, les grands pôles d’enseignement supérieur et de recherche de Paris et de la petite couronne sont en pleine mutation. Tour d’horizon des projets les plus marquants au sein de ces campus.

Julien Descalles

 

L’Institut-photovoltaique-ile-de-France(IPVF)de_universite_Paris_Saclay_Palaiseau-grandparisdeveloppement
L’Institut photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF) de l’université Paris-Saclay, à Palaiseau (91) – © EPA Paris-Saclay

Ouverture : octobre 2017
Coût de fonctionnement : 15 millions d’euros par an

Lumineuse idée ? Depuis l’automne 2017, l’institut photovoltaïque d’Île-de-France (IPVF) a pris ses quartiers à Paris-Saclay. Asso-ciant le CNRS, Polytechnique mais aussi Total, EDF ou encore Air liquide, le bâtiment promet d’être l’un des symboles du pôle scientifique et technologique francilien où fleurissent les alliances public-privé et les collaborations entre recherche fondamentale et industries de pointe. Dans les salles blanches, bureaux et amphithéâtre dédiées aux expérimentations de 150 à 200 chercheurs et à l’accueil de start-up, l’ambition est de participer à l’essor du solaire national, fortement concurrencé par le marché chinois…

 


 

Le_projet_universite_Sorbonne_nouvelle_a_Nation-grandparisdeveloppement
Le projet d’université Sorbonne nouvelle à Nation (12e) – © Christian de Portzamparc | 2Portzamparc

Date de livraison : rentrée 2019
Coût : 135 millions d’euros (113M€ par l’État, 20M€ par la Région et 2M€ par la Ville de Paris)

Engagement-phare du projet métropolitain, le rééquilibrage territorial à l’est est aussi à l’œuvre dans l’enseignement supérieur. Outre Paris 7-Diderot établi dans les Grands Moulins de la ZAC Rive gauche (Paris 13e) et le campus Condorcet émergeant à Aubervilliers (93), l’université Sorbonne Nouvelle (1) s’apprête à investir dès la rentrée prochaine son nouveau campus à Nation (Paris 12e). Jusqu’à présent éclatés sur dix sites, dont celui de Censier (Paris.5e), ses 18 000 étudiants inscrits et 1 500 enseignants-chercheurs viendront y bûcher sciences du lan-gage, langues, lettres, sciences humaines et sociales ou encore arts du spectacle, information et communication, dans quelque 25 000 m2. Imaginé par Christian de Portzamparc, le nouvel écrin universitaire – une première dans Paris intra-muros depuis près de 40 ans – mêle bâtiments modulables, amphithéâtre, cinémathèque et bibliothèque…

Droits photo : Bibliothèque du futur campus Condorcet à Aubervilliers (93) – © Droits réservés
Retrouvez la suite de l’article dans le dernier numéro du Magazine Grand Paris, disponible en kiosque ou par abonnement

image_pdf