Des voies réservées pour les navetteurs franciliens

A12(1)

Les 300 000 automobilistes qui viennent chaque jour de grande couronne, voire plus loin, pour travailler dans le Grand Paris pourraient être transportés grâce à des bus à haut niveau de service circulant sur une voie réservée. À condition de créer des parkings-relais et des stations multimodales confortables. C’est la solution aux bouchons – préférée au rail –, défendue par plusieurs acteurs et expérimentée sur certains grands axes autoroutiers. Malgré ses nombreux avantages, elle peine pourtant à décoller en Île-de-France.

 

Favorisez des bus express s’arrêtant tous les 30 km, facilitez l’intermodalité, et vous faites disparaître à chaque trajet 40, 60, 80 voitures !

François Durovray, président du conseil départemental de l’Essonne

 

Chaque jour, 300 000 automobilistes vivant au-delà de la Francilienne viennent travailler en son sein. « Ces très nombreux navetteurs réalisent une quarantaine de kilomètres au minimum aller-retour et n’ont aujourd’hui pas d’alternative à l’autosolisme, ils vivent dans le périurbain ou le rural, sans accès direct aux transports collectifs – RER, Transilien, demain Grand Paris Express… », constate André Broto, ex-directeur de la stratégie et de la prospective chez Vinci Autoroutes et membre de l’équipe pluridisciplinaire « New Deal », qui a participé à la consultation internationale sur les routes du futur organisée par le Forum métropolitain du Grand Paris en 2019.

Parmi les nombreuses propositions du Forum : la mise à disposition sur l’ensemble du réseau des voies rapides franciliennes – près de 1 500 km – d’une voie réservée à des bus à haut niveau de service. « Ces “bus rapid transit” permettraient de rallier les gares du RER et du Transilien les plus proches depuis des parcs-relais, voire des parkings de supermarchés ou de zones d’activités de moins en moins utilisés. Ce serait une bonne manière de décarboner les routes, d’accompagner l’instauration de la Zone à faibles émissions [ZFE] tout en réduisant la fracture territoriale », défend l’expert.

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

 

Partager:

À propos

Grand Paris Développement est le premier titre de presse magazine entièrement consacré au Grand Paris.

Le magazine Grand Paris Développement vous apporte une information objective sur les chantiers du Grand Paris et sur son impact pour les Franciliens.

 


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS



Actuellement en kiosque


Partager: