Julien Descalles

C’est sans doute la principale rivale du Grand Paris à l’organisation de l’Exposition universelle de 2025. Au cœur de sa baie, Osaka ambitionne de transformer l’île artificielle de Yumeshima, un site déjà candidat – malheureux – aux Jeux olympiques de 2008, en laboratoire de « la société du futur », faisant la part belle aux biotechnologies et à l’intelligence artificielle. Cinq ans après les JO de Tokyo, la tenue d’un nouvel événement mondial ferait la fierté du Japon. Mais ce rendez-vous serait avant tout une manière pour Osaka de sortir de l’ombre de Tokyo, la capitale. Et de retrouver enfin son lustre d’antan.

Retrouvez la suite de l’article dans le dernier numéro du Magazine Grand Paris, disponible en kiosque ou par abonnement

image_pdf