Vincent Jeanbrun, l’ambitieux qui voulait ravir la Métropole

vincent-jeanbrun

Le parcours du nouvel homme fort de la droite francilienne a subi un premier coup d’arrêt avec sa défaite à l’élection de la présidence de la Métropole du Grand Paris. Si une improbable alliance entre Anne Hidalgo et une partie de la droite et du centre l’a empêché de ravir le fauteuil occupé par Patrick Ollier, le jeune maire de L’Haÿ-les-Roses, proche de Valérie Pécresse, ne compte pas en rester là. Rencontre.

 

Il y a comme un goût de campagne régionale ce mercredi de rentrée des classes. Sur le parvis de la gare Saint-Lazare, un grand gaillard distribue des tracts vantant l’action du conseil régional en faveur du pouvoir d’achat des franciliens. « J’ai toujours eu une âme de militant », se targue Vincent Jeanbrun. Ce trentenaire est en première ligne pour soutenir sa présidente, Valérie Pécresse. Nommé cet été à la tête du groupe « Libres, Républicains et Indépendants », il est devenu un rouage essentiel de la majorité régionale. « C’est une mission d’animation à l’aube d’une année électorale. C’est extrêmement intéressant, il faut être très polyvalent, travailler tous les sujets », relève-t-il. Vincent Jeanbrun succède à Othman Nasrou, devenu premier vice-président de la Région.

 

C’est un chef d’équipe et un remarquable élu de terrain.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France

 

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

 

Partager:

À propos

Grand Paris Développement est le premier titre de presse magazine entièrement consacré au Grand Paris.

Le magazine Grand Paris Développement vous apporte une information objective sur les chantiers du Grand Paris et sur son impact pour les Franciliens.

 


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS



Actuellement en kiosque


Partager: