Depuis plusieurs années, la mairie de Paris tente d’effacer autant que possible l’anneau de bitume, véritable barrière entre la capitale et la banlieue. De « nouvelles centralités » émergent peu à peu autour de futurs gratte-ciels bordant l’autoroute urbaine. Plusieurs portes sont sur le point de vivre une grande métamorphose : Maillot, Chapelle, Clichy, Versailles, Bercy, la Villette… Revue de détail.

Thibaut Sardier

« Trente-sept kilomètres à pied, dans les deux sens, en un an, il faut le faire ! », se félicite Bernadette Charnay. La randonnée, accomplie avec Jacques Lurati, semblerait anodine si elle n’avait pas été effectuée le long de la voie rapide la plus fréquentée d’Europe, empruntée chaque jour par 1,3 million de véhicules : le périph’ parisien. Les deux photographes retracent leur périple dans un livre, Périphérique mon amour (Les éditions du Fil conducteur, 2013). Murs agrémentés de faïences, horizons ouverts sur le ciel et parterres fleuris y semblent inattendus, tant les automobilistes ont fini par ne plus les voir. « Nous voulions montrer la beauté du périphérique, mais aussi témoigner du visage de ce boulevard qui connaît de grandes transformations », explique la reporter d’images.

Retrouvez la suite de l’article dans le dernier numéro du Magazine Grand Paris, disponible en kiosque ou par abonnement

image_pdf