Le « baby-boom » des musées parisiens

275527

Accrochage « haut comme trois pommes » au musée Carnavalet, « galerie des enfants » à Beaubourg, « visites contées » au musée du Quai-Branly, « petite galerie » au Louvre… Les collections parisiennes s’exposent désormais à hauteur d’enfants. Et les institutions rivalisent d’imagination pour attirer les petits – et leurs parents – dans leurs murs.

 

Le pari de la jeunesse. Pour sa réouverture, attendue au printemps prochain après plus de cinq ans de travaux de rénovation, le musée Carnavalet proposera de déambuler dans l’histoire de Paris à hauteur d’enfants. Près de 380 œuvres, soit 10 % des pièces affichées, – pour une collection qui compte près de 615 000 objets ! – s’exposeront à 1 mètre 20 du sol tout au long de ce nouveau parcours. Des statères d’or servant de monnaie aux Parisii trois siècles avant J.-C. aux peintures exposées dans les salons reconstitués des anciens hôtels particuliers de la capitale aujourd’hui détruits, cet accrochage « haut comme trois pommes » d’une ampleur inédite vise à rendre les œuvres moins intimidantes et plus accessibles aux jeunes visiteurs.

 

En rapprochant physiquement l’œuvre des enfants, nous espérons les aider à explorer le musée à leur rythme, à développer leur propre regard.

Noémie Giard, musée Carnavalet

 

 

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

 

Partager:

À propos

Grand Paris Développement est le premier titre de presse magazine entièrement consacré au Grand Paris.

Le magazine Grand Paris Développement vous apporte une information objective sur les chantiers du Grand Paris et sur son impact pour les Franciliens.

 


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS



Actuellement en kiosque


Partager: