Immeubles de grande hauteur à Paris, la polémique permanente

5555802574

Triangle, Masséna-Bruneseau, Bercy-Charenton… La mairie de Paris les avait annoncés en grande pompe, mais les nuages s’accumulent au-dessus des projets de tour aux portes de la capitale : contestation des riverains, opposition de la droite municipale, et même d’une partie de la majorité… Le tout aggravé par la pandémie. Le point sur trois dossiers brûlants.

 

Une révolution s’annonçait : Paris allait prendre le chemin de la verticalité. Malgré le traumatisme des années 1960-1970 et la décision en 1977 de stopper tout projet de tours dans la capitale, les années 2010-2020 promettaient le retour d’immeubles de grande hauteur (IGH), modernes et écolo, dans la si classique ville d’Haussmann. Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo ont modifié le plan local d’urbanisme (PLU) pour « déplafonner Paris » au-delà des 37 mètres règlementaires en six endroits situés à ses portes, dans l’objectif de faire le lien avec ses communes limitrophes. Si la capitale a bien inauguré son tribunal de grande instance signé Renzo Piano (170 mètres, porte de Clichy, 17e) et voit s’ériger en ce moment les tours Duo de Jean Nouvel (lire l’encadré), certains projets lancés depuis longtemps sont au point mort.

 

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

 

Partager:

À propos

Grand Paris Développement est le premier titre de presse magazine entièrement consacré au Grand Paris.

Le magazine Grand Paris Développement vous apporte une information objective sur les chantiers du Grand Paris et sur son impact pour les Franciliens.

 


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS



Actuellement en kiosque


Partager: