Les aires de jeux actuelles bloquent les imaginaires infantiles

Capture d’écran 2021-02-26 à 15.06.42

Paysagiste et cofondateur de l’agence BASE, Franck Poirier s’est fait une spécialité des aires de jeux permissives. Il plaide pour le lâcher-prise, l’expérimentation, l’autonomie, l’imaginaire.

 

Comment jugez-vous les aires de jeux actuelles ?

Franck Poirier : Dans chaque square et jardin, on retrouve encore trop les mêmes aires de jeux uniformisées, formatées, stéréotypées. Ces dernières sont équipées des mêmes produits de catalogue inintéressants, coupables à mes yeux de bloquer les imaginaires infantiles. Un canard rouge ressemblant à un canard, quel type de créativité cela peut-il bien encourager ? Les aires sur-mesure restent hélas encore l’exception pour des questions de coût, de gestion et de sécurité. Et pourtant, quel retour sur investissement pour les enfants ! Pour concevoir l’aire de jeux du parc de Belleville [conçue en 2010, fermée il y a deux ans à cause d’un terrain instable, ndlr], nous sommes partis de nos souvenirs d’enfance. Et de nos genoux ensanglantés, conséquences de nos jeux qui nous poussaient à bouger, à prendre des risques, à dépasser nos limites.

 

Qu’est-ce qui a changé ?

La suite de cet article est réservé aux abonnés.

Pour en profiter, abonnez-vous dés maintenant ou connectez-vous.

 

 

Partager:

À propos

Grand Paris Développement est le premier titre de presse magazine entièrement consacré au Grand Paris.

Le magazine Grand Paris Développement vous apporte une information objective sur les chantiers du Grand Paris et sur son impact pour les Franciliens.

 


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS



Actuellement en kiosque


Partager: